Get Adobe Flash player

Page 26

Présentation du Groupe

STRATÉGIE DU GROUPE ET PERSPECTIVES

1.5.4. OBJECTIFS DU GROUPE

Dans le cadre de la nouvelle stratégie qui sera menée d’ici fin 2016, le Groupe s’est fixé les objectifs financiers suivants :

a l’amélioration de la marge de résultat d’exploitation pour parvenir à un niveau supérieur à 15 %, contre 9,3 % en 2012 ;

a la croissance des ROCE grâce à un modèle moins capitalistique, avec un objectif supérieur à 18 %, contre 14 % en 2012 ;

a le maintien du statut d’Investment grade en termes de notation de crédit.

L’ensemble de ces éléments aboutiront à la nette amélioration structurelle de la génération de free cash flow opérationnel avant cessions.

Par ailleurs, les objectifs du Groupe en termes de P&L Performance à horizon 2016 sont les suivants :

a une marge de résultat d’exploitation des franchisés/ managés supérieure à 50 % ;

a le fonds sales & marketing à l’équilibre ;

a des marges de résultat d’exploitation des hôtels filiales à moyen terme :

-12 à 15 % pour les hôtels en propriété vs. 8,0 % en 2012,

-8 à 10 % pour les hôtels en locations fixes vs. 1,2 % en 2012,

-8 à 10 % pour les hôtels en locations variables vs. 5,3 % en 2012.

Enfin les objectifs opérationnels du Groupe sont les suivants :

a un taux de transformation du chiffre d’affaires en Résultat brut d’exploitation à 50 % dans les marchés où le chiffre d’affaires progresse, et un taux de réactivité de 40 % dans les pays en repli – ce taux de transformation sera négativement impacté de 5 à 10 points par le plan d’investissement dans la distribution entre 2013 et 2016 ;

a l’ouverture de 35 000 chambres par an, intégrant 30 000 chambres en croissance organique, et environ 5 000 chambres par le biais d’acquisitions ciblées, de réseaux locaux de franchise ou de management ;

a la réduction structurelle des capex de maintenance à horizon 2016, dans une fourchette de 200 à 250 millions d’euros par an ;

a la réduction des capex de développement avec une enveloppe de 100 à 150 millions d’euros par an à partir de 2017 ;

a la réduction de 50 % la sensibilité du Groupe aux variations de cycle par rapport à 2010.