Get Adobe Flash player

Page 259

États financiers

COMPTES CONSOLIDÉS ET ANNEXES

NOTE 37 INVESTISSEMENTS DE DÉVELOPPEMENT

Les investissements de développement recouvrent pour les également en compte la construction de nouveaux actifs ainsi filiales nouvellement consolidées les actifs immobilisés ainsi que les levées d’options d’achat réalisées dans le cadre des que leurs besoins en fonds de roulement selon les principes de opérations de cession avec maintien d’un contrat de location. la norme IAS 7 « Tableaux des flux de trésorerie ». Ils prennent

Détail des investissements de développement hors activités non conservées

Europe Amérique (hors Asie latine AutresStructures (en millions d’euros) France France) Pacifique & Caraïbes pays mondiales **

2012 * 2011 *

HÔTELLERIE 47 278 206 69 37 2 275

Haut et Milieu de gamme (1) 44 188 187 61 29 2

205 Économique (2) 3 90 19 8 8

70

AUTRES ACTIVITÉS 0 5 21 -1 10 16

TOTAL 2012 * 47 283 227 69 38 12

TOTAL2011 * 54 70 35 97 35 291

639 511 128 37 676

* Dans le cadre de l’application de la norme IFRS 5, les investissements de développement de l’activité Services à bord des trains et du pôle Hôtellerie Économique

États-Unis ne sont pas présentés dans cette note. ** Les investissements de développement qui ne sont pas spécifiques à une zone géographique ont été présentés sous la rubrique « Structures mondiales ».

NOTE 38 ANALYSES SECTORIELLES

A. Principal décideur opérationnel

Le principal décideur opérationnel est la Direction du Groupe, assistée du Comité exécutif. La Direction du Groupe examine en effet les résultats et les performances de chacun des secteurs et prend les décisions en matière d’allocation des ressources.

B. Les secteurs opérationnels du Groupe

Au cours des exercices 2010 et 2011, dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de recentrage sur l’hôtellerie, le groupe Accor a été amené à se désengager des secteurs suivants dans lequel il opérait :

a les services prépayés dont l’activité est, depuis le 2 juillet 2010, gérée de façon indépendante par la société Edenred ;

a les casinos, constitués notamment du groupe Lucien Barrière, spécialisés dans la gestion des casinos. Accor a cédé sa participation de 49 % dans le groupe Lucien Barrière au cours du 1er trimestre 2011 (cf. note 2.A.2.1) ;

a les services à bord des trains spécialisés dans la vente de prestations de restauration et d’hôtellerie à bord des trains qui ont été cédés le 7 juillet 2010 à une joint-venture détenue par Newrest à 60 % et Accor à 40 %. Les 40 % restant ont depuis, été cédés à Newrest (cf. note 2.A.2.2) ;

a la restauration, constituée notamment de Lenôtre. Accor a cédé sa filiale Lenôtre en septembre 2011 (cf. note 2.A.2.3).

Suite à ces événements, le Groupe a tout d’abord été amené au cours du 2e semestre 2011, à procéder à une nouvelle analyse de ses secteurs selon les dispositions énoncées par la norme IFRS 8 « Secteurs opérationnels ». Puis au cours du second semestre 2012, suite à la cession du pôle Hôtellerie Économique États-Unis, le Groupe a procédé à une deuxième revue de la présentation de ses secteurs pour donner une image plus représentative de son activité.