Get Adobe Flash player

Page 209

États financiers

COMPTES CONSOLIDÉS ET ANNEXES

NOTE 12 CHARGES DE RESTRUCTURATION

Les charges de restructuration se décomposent de la façon suivante :

(en millions d’euros) 2011 *

2012 2011 publié

Variation des provisions pour restructuration (2)

(2) Coûts de restructuration (36)

(38)

CHARGES DE RESTRUCTURATION (38) (40)

3 (43) (40)

* Dans le cadre de l’application de la norme IFRS 5, les charges de restructuration du pôle Hôtellerie Économique États-Unis et de l’activité Services à bord des trains ont été reclassées en « Résultat net des activités non conservées » (cf. note 17).

Les charges de restructuration sur les périodes 2011 et 2012 comprennent principalement des coûts liés à des réorganisations au sein du Groupe.

NOTE 13 DÉPRÉCIATION D’ACTIFS

Note 13.1 Définition des unités génératrices de trésorerie et hypothèses retenues

A. Définition des unités génératrices de trésorerie

Au 31 décembre 2012, les principales valeurs (avant éventuelles dépréciations comptabilisées au cours de l’exercice) des écarts d’acquisition et des immobilisations incorporelles à durée de vie indéfinie inclus dans les valeurs nettes comptables des Unités Génératrices de Trésorerie (UGT) testées sont les suivantes :

Immobilisations incorporelles à durée (en millions d’euros) Écart d’acquisition de vie indéfinie

HÔTELLERIE

Australie (hors écart d’acquisition rattaché à Mirvac) 192

Allemagne 177 -

France (hors Adagio) 159

Asie 44

VALEURS NETTES COMPTABLES DES ÉCARTS D’ACQUISITION ET IMMOBILISATIONS INCORPORELLES À DURÉE DE VIE INDÉFINIE INCLUSES DANS LES UGT 572 *

* Ce montant représente 84 % des écarts d’acquisition constatés au 31 décembre 2012, hors écart de première consolidation du réseau d’hôtels sud américain de Grupo Posadas nouvellement acquis.