Get Adobe Flash player

Page 196

B.5. Acquisition de Mirvac en 2012

En mai 2012, Accor a finalisé l’acquisition de Mirvac, société de management hôtelier en Australie. Le décaissement lié à cette acquisition s’élève à 199 millions d’euros dont 6 millions d’euros décaissés en 2011 et 193 millions d’euros décaissés en 2012. Le détail des 199 millions est le suivant :

a Mirvac Hotels & Resorts, société de gestion exploitant 43 hôtels (dont deux hôtels en propriété acquis le 1er août 2012), soit 5 406 chambres, pour 152 millions d’euros : 128 millions d’euros pour l’acquisition des titres de Mirvac Hotels & Resorts et 24 millions d’euros pour l’acquisition des deux entités juridiques qui détiennent deux hôtels en propriété ;

a une participation de 21,9 % dans Mirvac Wholesale Hotel Fund (MWHF), un véhicule d’investissement propriétaire de sept des hôtels, pour 47 millions d’euros.

Dans la continuité de la stratégie du Groupe, cette participation a ensuite été cédée fin juillet 2012 à A-HTRUST, un des plus importants fonds immobiliers hôteliers cotés en Asie-Pacifique. Accor a repris une participation de 6,99 % dans cette nouvelle entité. Selon les termes de l’accord passé avec Ascendas, qui détient près de 35 % d’A-HTRUST, Accor se verra proposer en priorité la gestion des prochains hôtels acquis par le fonds pour ceux qui ne faisaient pas l’objet d’un contrat de management préalable. Accor a ensuite cédé 1,26 % de sa participation, et conserve donc une participation à hauteur de 5,73 %. Ces opérations ont permis au Groupe de réduire son endettement net de 29 millions d’euros. Accor ne détenant pas d’influence notable sur A-HTRUST, cette participation dans A-HTRUST a été comptabilisée en titres de participation dans les comptes consolidés du Groupe (cf. note 23).

La juste valeur des éléments acquis dans le cadre de la transaction Mirvac Hotels & Resorts s’élève à 42 millions d’euros (hors acquisition des deux hôtels en propriété acquis à leur valeur nette comptable), générant un écart de première consolidation dans les comptes de Accor d’un montant de 67 millions d’euros (après déduction du remboursement de la dette et d’un dépôt d’un montant total de 20 millions d’euros). Ce montant a été affecté de la façon suivante :

a valorisation des contrats de gestion nets des impôts différés pour 28 millions d’euros (cf. note 19) ;

a valorisation des marques pour 19 millions d’euros dont 13 millions d’euros ont fait l’objet d’une perte de valeur au 31 décembre 2012 (cf. note 13.2) ;

a écart d’acquisition résiduel pour 20 millions d’euros (cf. note 18).

États financiers

COMPTES CONSOLIDÉS ET ANNEXES

5

La juste valeur des principaux éléments acquis se détaille ainsi de la façon suivante :

(en millions d’euros) Juste valeur

Immobilisations corporelles

51 Autres créances

18 Actifs d’impôts différés 2 Trésorerie 1 Dettes financières (16) Autres dettes (14)

Le chiffre d’affaires et le résultat net dégagés par Mirvac Hotels & Resorts entre le 23 mai 2012 et le 31 décembre 2012 s’élèvent respectivement à 81 millions d’euros et

-15 millions d’euros (dont - 13 millions d’euros de perte de valeur comptabilisée sur les marques et - 8 millions d’euros de coûts d’intégration).

B.6. Acquisition du réseau sud-américain de Grupo Posadas en 2012

Le 16 juillet 2012, Accor a signé un contrat en vue du rachat du portefeuille sud-américain d’hôtels de Grupo Posadas. L’opération a été finalisée le 10 octobre 2012. Le prix total payé par Accor pour cette acquisition s’est élevé à 195 millions d’euros. La transaction inclut 13 hôtels dont trois hôtels en propriété, trois hôtels en location variable et sept hôtels en contrat de management. La transaction inclut également un pipeline sécurisé de 14 hôtels en contrat de management ainsi que l’acquisition de deux marques exploitées jusqu’à présent par Grupo Posadas en Amérique du Sud : Caesar Park et Caesar Business.

Le recensement et l’évaluation de la juste valeur des éléments acquis dans le cadre de la transaction sont en cours de réalisation au 31 décembre 2012.

La valeur provisoire des principaux éléments acquis se détaillent ainsi de la façon suivante :

(en millions d’euros) Valeur provisoire

Immobilisations incorporelles 30 Immobilisations corporelles 23 Autres créances

6 Actifs d’impôts différés

6 Trésorerie

7 Dettes financières (27) Autres dettes (9)

L’écart de première consolidation provisoire avant affectation s’élève à 160 millions d’euros.