Get Adobe Flash player

Page 182

Le résultat brut d’exploitation sert de base de calcul pour le suivi par la Société du taux de transformation et du taux de réactivité.

En cas de variation positive du chiffre d’affaires à périmètre et change constants (à PCC), le taux de transformation se définit ainsi : Taux de transformation = (Δ RBE à PCC/Δ CA à PCC).

En cas de variation négative du chiffre d’affaires à périmètre et change constants (à PCC), le taux de réactivité se définit ainsi : Taux de réactivité = 1 – (Δ RBE à PCC/Δ CA à PCC).

R.3. Loyers, Amortissements et Provisions

Les loyers, amortissements et provisions reflètent les coûts de détention opérationnels des actifs en location et en propriété.

Ces deux éléments amènent le Groupe à présenter deux agrégats dans son compte de résultat :

Ces agrégats sont régulièrement utilisés par le Groupe pour analyser l’impact des coûts de détention opérationnels des actifs sur les comptes du Groupe.

R.4. Résultat avant impôt et éléments non récurrents

Ce solde comprend le résultat des opérations des différents métiers du Groupe ainsi que celui de leur financement. Le résultat financier ainsi que la quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence font partie intégrante du résultat opérationnel du Groupe dans la mesure où ils contribuent au critère de performance sur lequel l’entreprise communique auprès des investisseurs.

R.5. Charges de restructuration

Les charges de restructuration comprennent l’ensemble des charges liées aux opérations de restructuration engagées par le Groupe.

R.6. Dépréciation d’actifs

La ligne Dépréciation d’actifs comprend l’ensemble des provisions pour dépréciation comptabilisées suite à l’application de la norme IAS 36 « Dépréciation d’actifs » y compris les dépréciations des titres mis en équivalence.

États financiers

COMPTES CONSOLIDÉS ET ANNEXES

5

R.7. Résultat de la gestion du patrimoine hôtelier

Ce poste regroupe les plus ou moins-values de cession d’hôtels.

R.8. Résultat de la gestion des autres actifs

Le résultat de la gestion des autres actifs est constitué des plus ou moins-values de cession des autres actifs immobilisés hors patrimoine hôtelier, des provisions, et des pertes et gains non opérationnels. Ces éléments ne sont pas directement liés à la gestion courante.

R.9. Résultat opérationnel avant impôt

Le résultat opérationnel avant impôt se définit par différence entre le résultat avant impôt et éléments non récurrents et les éléments inhabituels, anormaux et peu fréquents non directement liés à la gestion courante des opérations du Groupe.

R.10.Résultat net des activités non conservées

Une activité non conservée est une composante dont Accor s’est séparé ou qui est classée comme destinée à être cédée et :

a qui représente un secteur d’activité ou une région géographique principale et distincte pour le groupe Accor ;

a qui fait partie d’un plan unique et coordonné pour se séparer d’un secteur d’activité ou d’une région géographique principale et distincte ; ou

a qui est une filiale acquise exclusivement en vue de la revente.

Le résultat net des activités non conservées comprend :

a le résultat net d’impôt de l’activité non conservée réalisé jusqu’à la date de cession ou jusqu’à la date de clôture si l’activité non conservée n’a pas encore été cédée à la clôture de l’exercice ;

a le résultat de cession net d’impôt si l’activité non conservée a été cédée avant la clôture de l’exercice.

R.11. Tableau de flux de trésorerie

Il est présenté selon la même structure que celle utilisée pour la gestion interne du Groupe et isole, d’une part, les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, d’autre part les flux de trésorerie provenant des activités d’investissement et enfin les flux de trésorerie provenant des activités de financement.

Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles incluent :

a la marge brute d’autofinancement avant éléments non récurrents et après retraitement de la variation des impôts différés et des plus-values de cession d’actifs ;

a les encaissements ou décaissements liés aux éléments non récurrents ;