Get Adobe Flash player

Page 153 - 4.2. Rapport de gestion de la Société mère au 31 décembre 2012

Commentaires sur l’exercice

RAPPORT DE GESTION DE LA SOCIÉTÉ MÈRE AU 31 DÉCEMBRE 2012

Le résultat d’exploitation au 31 décembre 2012 se traduit par un bénéfice de 46,9 millions d’euros contre 79,3 millions d’euros au 31 décembre 2011, soit une diminution de 32,4 millions d’euros.

Le résultat financier à fin décembre 2012 affiche une perte de 639,6 millions d’euros contre un bénéfice de 649,4 millions d’euros à fin 2011, soit une différence de 1 289,0 millions d’euros.

L’ensemble des dotations et reprises de provisions financières, principalement pour dépréciation des filiales, a représenté une charge nette de 719,4 millions d’euros contre une charge nette de 221,8 millions d’euros l’année précédente. À fin décembre 2012, les dotations les plus significatives induites par la cession de Motel 6 concernent les titres des sociétés ALNA pour 370,5 millions d’euros et IBL pour 212,6 millions d’euros.

Le montant des produits de participation à fin décembre 2012 s’élève à 216,8 millions d’euros contre 1 023,1 millions d’euros en décembre 2011. Les principales participations ayant versé un dividende sont CIWLT pour 36,4 millions d’euros, Accor UK pour 31,1 millions d’euros, Accor Hotels Belgium pour 18,3 millions d’euros, Accor Suisse pour 11,7 millions d’euros et Profid pour 12,4 millions d’euros.

Le résultat courant avant impôt présente une perte de 592,6 millions d’euros contre un bénéfice de 728,7 millions d’euros l’exercice précédent.

Le résultat exceptionnel fait apparaître une perte de 23,7 millions d’euros au 31 décembre 2012 contre un profit de 17,6 millions d’euros au 31 décembre 2011. Elle est principalement composée d’une plus-value constatée sur la cession des titres de participation de la filiale Formula 1 en Afrique du Sud pour 17,5 millions d’euros, de subventions accordées aux hôtels afin de couvrir les dépenses relatives au changement des enseignes ibis pour 13,3 millions d’euros, mais aussi d’une provision pour risque fiscal de 7,5 millions d’euros et pour dépréciation des marques Caesar Park, Caesar Business et all seasons pour 15,4 millions d’euros. En 2011, le résultat exceptionnel était constitué essentiellement de plus-values constatées sur les cessions de titres de participation de sociétés hôtelières, sur la cession de deux hôtels Novotel et du Pullman Bercy pour 27,1 millions d’euros et d’une provision pour risque fiscal de 10,9 millions d’euros.

L’impôt sur les bénéfices se traduit par un boni de 33,7 millions d’euros en 2012 contre un boni de 21,2 millions d’euros en 2011.

Le périmètre des sociétés comprises dans le calcul de l’impôt sur les sociétés de Accor est au 31 décembre 2012 de 78 sociétés (au 31 décembre 2011 : 87 sociétés).

Le résultat net de la société Accor au 31 décembre 2012 affiche une perte de 584,4 millions d’euros contre un bénéfice de 770,7 millions d’euros au 31 décembre 2011.

Le montant des provisions pour risques et charges à payer non déductibles fiscalement, figurant au bilan du 31 décembre 2012, est de 116,6 millions d’euros. Il était de 64,5 millions d’euros en 2011.

En 2012, Accor a distribué aux actionnaires un dividende ordinaire de 0,65 euro et un dividende exceptionnel de 0,50 euro par action pour 261,3 millions d’euros. Au cours de l’année précédente, le dividende ordinaire s’était élevé à 0,62 euro.

Le détail des mandats et la rémunération des mandataires sociaux figurent dans le chapitre consacré au « Gouvernement d’Entreprise » page 79 du Document de référence Information sur les délais de paiement.

Échéancier des dettes Fournisseurs de Accor SA (en millions d’euros) Factures à recevoir < 30 jours de 30 à 60 jours > à 60 jours

Dettes Fournisseurs -20,9 8,4

Dettes Fournisseurs - Factures à recevoir 124,8 --

TOTAL 124,8 20,9 8,4

L’activité de la Société en 2012

Accor a cédé la totalité de sa participation dans la société Formula 1 pour 19,3 millions d’euros, générant ainsi une plus-value de 17,5 millions d’euros.

Accor a cédé à la Société Hôtelière Tour Eiffel la totalité de sa participation dans la société SH 18 Suffren pour 0,6 million d’euros, générant ainsi une moins-value de 17,6 millions d’euros compensée par une reprise de provision de 13,7 millions d’euros. Elle a ensuite souscrit à l’augmentation de capital de la Société Hôtelière Tour Eiffel pour 5,5 millions d’euros dont elle détient à présent 5,0 %.

Accor a obtenu un retour en capital de ses filiales Accor Lodging North America et Accor Canada de respectivement 184,6 millions d’euros et 10,9 millions d’euros.

Accor a acquis cinq filiales du groupe Posadas pour 184,8 millions d’euros, ainsi que les marques Caesar Park et Caesar Business et leurs domaines informatiques pour 10,4 millions d’euros. Elle a également procédé à la recapitalisation de Turambar, la plus importante des filiales acquises pour 17,0 millions d’euros.

Accor a acquis 24,99 % de sa filiale WBA Saint Honoré pour un montant de 15,1 millions d’euros dont elle détient à présent 53,6 %.